top of page
Rechercher
  • Carolina Botto

Faits et conseils pour visiter la Patagonie du Nord Carretera Austral de Puerto Montt à Chaitén

Dernière mise à jour : 15 mars 2023


En 1976, la construction de la Carretera Austral a commencé, qui après 1200 km a atteint Villa O’Higgins, porte d’entrée de Campo de Hielo Sur. En plus de permettre la connexion de plusieurs villes et communautés, il est devenu une destination touristique majeure avec des paysages de végétation vierge et de faune, des parcs, des lacs et des sources chaudes.

L’itinéraire le long de cette route peut être divisé en 4 sections, la première étant celle qui va de Puerto Montt à La Junta, environ 320 km qui correspondent à la zone sud de la région des Lacs.

Ici, nous vous donnons quelques faits et conseils pour vivre une expérience inoubliable.


COMMENT S’Y RENDRE ?

Pour les horaires mis à jour, vérifiez auprès des fournisseurs.


Vous pouvez faire le voyage en voiture ou en bus ou même en avion. Si vous y allez en voiture, il y a plusieurs options avec plus ou moins de transferts et d’heures de conduite:


a) ITINÉRAIRE BIMODAL : Navigation et véhicule

Il est tiré de Puerto Montt la Carretera Austral ou Route 7, une route qui combine des sections par voie terrestre et d’autres par ferry, également connue sous le nom de route bimodale. Il s’étend sur 47 km entièrement pavé le long de la marge nord de l’estuaire de Reloncaví jusqu’à Caleta La Arena. Un petit endroit d’environ 300 habitants avec quelques restaurants et une plage, où vous prenez le ferry pour Caleta Puelche. Navigation de 30 minutes.


FERRY: Transport de l’estuaire www.testuario.cl

De Caleta La Arena à Caleta Puelche

Service 365 jours par an, 24 heures par jour.

Il est embarqué selon le principe du premier arrivé, premier servi et payé au même endroit.


De Caleta Puelche continuer par voie terrestre sur 54 km jusqu’à Hornopirén (« Four à neige »). Sur le chemin, vous trouverez la ville de Contao avec de vastes plages et le rustique Termas de Pichicolo au milieu d’espèces typiques de la forêt indigène avec piscines extérieures et vue sur le volcan Hornopirén.

Hornopirén est le chef-lieu de la commune de Hualaihué et compte environ 3700 habitants (2017). C’est une localité bien approvisionnée. Depuis le port situé dans le fjord Reloncaví, le ferry navigue toute l’année jusqu’à Leptepu, ce qui prend environ 3h30 pour naviguer à l’intérieur des fjords. Une fois à Leptepu, continuez par voie terrestre pendant environ 10 minutes jusqu’à ce que vous atteignez Fiordo Largo où vous prenez un autre bateau qui traverse en environ 45 minutes à Caleta Gonzalo.

FERRY: Somarco www.barcazas.cl

Hornopirén à Leptepu et Fiordo Largo à Caleta Gonzalo

Ils ont des périodes avec des valeurs subventionnées. Pendant les mois de janvier, février et la première quinzaine de mars, il y a des traversées quotidiennes à 18h00 (Hornopirén – Caleta Gonzalo) et à 20h00 (Caleta Gonzalo – Hornopirén).


*Vérifiez toujours les horaires sur le site Web.


Les billets sont achetés en ligne à l’avance. Les places sont limitées. Les paiements par Webpay. Tickets sont collectés dans les bureaux de Somarco jusqu’à 2 heures avant.

1 changement est accepté jusqu’à 24 heures avant le départ.

Vous devez être au terminal 2 heures avant le départ.

De Caleta Gonzalo continuer par voie terrestre sur 57 km pour finalement atteindre Chaitén, capitale de la province de Palena.


b) DE PUERTO MONTT: Navigation

Si vous préférez ne pas conduire autant ou le laisser comme option pour le retour, vous pouvez prendre un ferry de Puerto Montt et naviguer jusqu’à Chaitén en passant par Ayacara pour un voyage d’environ 9 heures avec plusieurs départs hebdomadaires.


c) DE CHILOÉ: Navigation et véhicule

Une autre option avec moins de transferts est de partir de Puerto Montt vers l’île de Chiloé. Il y a une traversée en ferry de Pargua, sur le continent, à Chacao, la porte d’entrée de l’île, à environ 30 minutes. Une fois sur l’île, vous pouvez rejoindre la ville de Castro à 106 km de Chacao et prendre le ferry pour Chaitén en 6 heures de navigation. Ou continuez jusqu’à Quellón à l’extrémité sud de l’île, à 190 km de Chacao et naviguez pendant 6h30 jusqu’à Chaitén.

FERRY: Naviera Austral www.navieraustral.cl

Faire les traversées Puerto Montt à Chaitén, Castro à Chaitén et Quellón à Chaitén Vous pouvez acheter des billets en ligne jusqu’à 10 heures avant le départ, ou ils peuvent être achetés dans les bureaux de la compagnie maritime. Les billets ne peuvent pas être achetés à bord.

Vous devez être 2 heures avant le départ au terminal si vous y allez en voiture.


* RÉSERVEZ LES FERRIES BIEN À L’AVANCE!

AUTOBUS:

Il y a la possibilité d’aller par la route bimodale ou de Chiloé

www.kemelbus.cl par la voie bimodale. Départs quotidiens.


AVION:

Les compagnies Pewen et Aerocord font des vols vers Chaitén qui prennent 35 minutes et arrivent à l’aérodrome situé à 20 km de la ville.


QUE VISITER ?

HORNOPIRÉN ET ALENTOURS :


Hornopirén : Chef-lieu de la commune de Hualaihué, elle est considérée comme la porte d’entrée nord de la Carretera Austral. Un village entouré de montagnes, de forêts, de congères suspendues et de sources chaudes. Selon le dernier recensement (2017), elle compte 3629 habitants dédiés principalement au tourisme, aux services et à la culture des espèces marines. Le village dispose d’une pompe à essence, d’une pharmacie, d’hôtels, d’auberges, de restaurants, d’agences de voyages.

Parc national de Hornopirén : Forêts vierges et volcans. De Hornopirén vous pouvez prendre une voiture pour vous y rendre (11 kilomètres) ou vous pouvez faire de la marche, mais calculez environ 3 heures. Pour parcourir ses sentiers, vous devez porter des vêtements appropriés car sa proximité avec les glaciers il y a généralement de la boue, de la pluie et des températures inférieures à 0 ° C (32 F) pendant les nuits. Mise en œuvre de base avec toilettes (latrines), aire de pique-et un petit abri où faire du feu. . https://www.conaf.cl/parques/parque-nacional-hornopiren/


Sources chaudes de Llancahué: Situé sur une île avec hôtel, restaurant, 2 piscines thermales extérieures et 8 bains thermaux privés à l’intérieur. Il traverse Hornopirén en 50 minutes de trajet.


Termas de Pichicolo: Thermes naturels reconnus comme sources curatives ou médicinales pour leurs propriétés thérapeutiques et leurs bienfaits pour la peau et le système circulatoire (Ministère de la Santé 2022).


Lac Cabrera: Sur les pentes des volcans Yates et Hornopirén, un coin magique d’eaux bleu-vert où vous pouvez camper. Il n’y a pas d’installation. Vous pouvez prendre une voiture de Hornopirén (qui environ 7 km m mais le reste, vous devez marcher) ou marcher les 10 km au milieu de la forêt indigène jusqu’au lac.


CHAITÉN ET ALENTOURS :


Chaitén: Ville de 5071 habitants (2017) qui a été totalement détruite en mai 2008 par l’éruption du volcan Chaitén et le débordement de la rivière Blanco. C’est la porte d’entrée de la région d’Aysén. Au fil du temps, il a été reconstruit et dispose aujourd’hui d’un hôpital, d’une pompe à essence, d’une banque, d’auberges, de restaurants. L’activité de pêche est son principal moyen de subsistance et son tourisme grâce à ses lacs, rivières, forêts indigènes, otaries et parcs nationaux.


Parc national Pumalín Douglas Tompkins : Créé en février 2018, il présente une biodiversité d’importance mondiale. Ses forêts ont un haut niveau d’endémisme. Les forêts de mélèzes se distinguent (25% du total des espèces restantes du pays s’y réfugient) ainsi que Luma, Canelo, Tepa, Coigües, entre autres. C’est l’habitat de divers oiseaux et mammifères tels que le Pudú, le renard, le chat colocololo, le puma et le Monito del Monte. Il dispose de salles de bains, d’aires de pique-, d’aires de camping, de circuits et de sentiers pour en profiter.

Réservations: www.aspticket.cl


Parc national du Corcovado: Créé en 2005, c’est une zone pour la préservation des forêts pluviales tempérées et de la faune endémique telle que huillín, güiña, chungungo et puma, entre autres. Il présente des forêts impénétrables qui couvrent de vastes zones. Il n’est pas facilement accessible et n’a pas d’infrastructure. La congère Yelcho vaut bien une visite.

Réservations: www.aspticket.cl


Lac Yelcho : Situé à 46 km au sud de Chaitén, il est très prisé pour sa pêche à la mouche (saison de novembre à début mai). Eaux vert émeraude où un grand nombre d’oiseaux sont observés. Sur sa rive nord se trouve Puerto Cárdenas, un lieu de 21 habitants qui propose des activités d’hébergement et d’agrotourisme, d’équitation et de randonnée.

Futaleufú : Situé à 156 km de Chaitén et à 10 km de la frontière avec l’Argentine, c’est un territoire de chevaux, matés et gauchos chiliens. Elle compte environ 2600 habitants (2017) et un large éventail d’activités touristiques. Son attraction principale est la rivière Futaleufú (« grande rivière »), l’une des trois meilleures au monde pour le rafting et le kayak. En outre, il est pratiqué la randonnée, la pêche sportive, l’équitation, l’alpinisme et dispose de cabines et d’auberges où vous pouvez séjourner. À 10 km du village se trouve la réserve nationale de Futaleufú.


Nous sommes opérateurs, si vous avez besoin de nous pour organiser votre voyage, n’hésitez pas à nous contacter : www.jasspuertovaras.com info@jasspuertovaras + 569 6590 6458




Osez découvrir des endroits reculés très peu explorés qui marqueront votre vie !





4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page