• Jacynthe Boudreau

8 essences d'arbres de la Patagonie chilienne


Le type de forêt que l'on retrouve dans la Région des lacs est la forêt valdivienne, une forêt tempérée humide.

La forêt humide du sud du Chili s'étend depuis la côte jusqu'à la Cordillère des Andes entre la Région des Rivières et celle de Aysen. Y croit une végétation très dense où marcher devent un défi pratiquement impossible sauf par les sentiers biens entretenus.

Malheureusement, la forêt indigène de ce secteur est constamment menacé par des coupes pour l'industrie de la construction, du papier ou du bois de chauffage domestique. Les hectares sacrifiés sont en grande partie reconvertis en plantation de pins ou d'eucalyptus, des espèces introduites dont la vitesse de croissance dépasse celle des essences locales.

Ces monocultures constituent un danger pours les population locales, la faune et la flore car elles sont sujettes à des incendies forestiers pendant la saison estivale. En 2017, un feu hors de contrôle s'est transformé en un incendie monstre, l'un des plus importants ayant été enregistré dans le monde dont on évalue l'ampleur à plus de 587 hectares de plantation seulement en plus des villages affectés.

Pour favoriser la conservation de la richesse naturelle que sont les forêts indigènes, il est impératif de sensibiliser la population en diffusant tout d'abord la connaissance que nous avons sur celles-ci. Voici donc quelques espèces d'arbres ayant à nos yeux une importance majeure.

L'ALERCE - FITZROYA CUPRESSOIDES

Famille: Cupresacées

Type: Conifère

Arbre très grand pouvant atteindre jusqu'à 50 mètres de hauteur et un diamètre pouvant dépasser les 4 mètres, avec une longévité de plus 4500 ans.

Cet arbre se retrouve entre Valdivia et Chiloé (entre les parallèles 39 et 43 degrés sud), sur la cordillère de la côte jusqu'à 600 mètres au dessus du niveau de la mer et également dans la Cordillère des Andes.

La légende soutient qu'entre les villes actuelles de Puerto Montt et Puerto Varas existait une dense forêt ou vivait grand nombre d'Alerces millénaires que l'on aurait brûlé à l'époque de l'arrivée des colons allemands dans la région entre 1852 et 1856. L'objectif consistait bien sûr à défricher des terres et assurer une circulation plus facile entre les deux bourgades où il ne reste aujourd'hui plus aucun arbre de ce type.

Il est toutefois encore possible de les observer dans toute leur splendeur dans la Cordillère des Andes, dans des zones moins accessibles et loin des zones urbaines.

Usage: Son bois imperméable est d'excellente qualité. Il est de couleur rougeâtre, léger et ne pourri pas. C'est l'essence de bois dominante dans la fabrication du bardeau que l'on retrouve sur les toitures et le recouvrement extérieur des maisons typiques du sud du Chili. On utilise aussi l'alerce pour la construction de meubles et d'embarcations.

En 1977, le gouvernement chilien à déclaré l'alerce Monument national, en interdisant ainsi la coupe et l'exploitation. Le contrôle et l'application de cette interdiction devient toutefois difficile puisque l'utilisation des racines ou et des arbres déjà morts est permise. On sait la coupe illégle encore pratiquée, et les objets, meubles ou bardeau sont encore disponibles en vendu dans les magasins de souvenirs touristiques et d'artisanat.

C'est un arbre qui préfère les terrains peu profonds, pauvres et toujours humides, les endroits marécageux avec un sous-sol imperméable. Il a besoin de beaucoup de lumière. On le rencontre généralement dans les forêts mixtes en montagne avec des coigües et des ñirres, et en basses terres avec des tepús, des saucos del diablo, des corcoléns et des canelos.

Ce majestueux conifère croit à une vitesse extrêmement lente, c'est-à-dire un centimètre de diamètre chaque 15 à 20 ans. Il peut atteindre 3000 à 4000 ans, ce qui en fait une des espèces vivantes ayant la plus grande longévité. Il peut mesurer 50 mètres de hauteur et 3 à 4 mètres de diamètre.

L'ARAUCARIA DU CHILI - ARAUCARIA ARAUCANA

Famille: Araucariacées

Type: Conifère

Espèce emblématique du Chili, mais également originaire de l'Argentine, on le croise aujourd'hui dans des zones très restreintes, dans la cordillère des Andes entre Ñuble au nord et le volcan Villarica au sud. Sur la cordillère du pacifique, il se limite aux forêts de Nahuelbuta. On le retrouve toujours à plus de 800 mètres d'altitude, plus concentré encore avoisinant les 1000 mètres.

L'Araucaria a tendance à former des forêts a espèce unique, mais peut ´galement partager son espace ave la lenga, le ñirre et le coigüe. Il préfère les sols pierreux ou sablonneux, humides et bien drainés, tels les sols volcaniques. Il tolère le froid et un couvert neigeux durant de longues saisons.

Il est aussi connu sous le nom de désespoir des singes, et ce parce que ses feuilles coriaces et épaisses en forme de pointe de lance se rattachent aux branches ainsi qu'à tout le tronc couvrant entièrement l'écorce jusqu'à l'atteinte de la maturité.Les feuilles sont disposées en spirales et peuvent vivre durant 12 ans. En grandissant, l'arbre perd ses branches basses et laisse apparaître un tronc droit à l'écorce épaisse et écaillée. La ramification prend alors une forme de parapluie. Il peut atteindre 50 mètres de hauteur et 2 à 3 mètres de diamètre à la base, ainsi que mille ans d'âge. C'est une espèce dioïque, c'est-à-dire que les mâles et les femelles produisent des cônes différents. Les graines sont comestibles et utilisées dans la tradition mapuche.

En 1990, l'Araucaria fut déclaré monument naturel par le gouvernement chilien, il s'agit donc d'une espèce protégée.

L'ARRAYAN - LUMA APICULATA

Famille: Myrtacées

Son étendue géographique est entre Colchagua et Chiloé, jusqu'à 700 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il croît sur des terrains préférablement humides, riverains des lacs et rivières.

Arbre et arbuste, pouvant atteindre au maximum une hauteur de 12 à 15 mètres et un diamètre de 50 cm. Les examplaires les plus austraux sont les plus grands.

L'Arrayan croît lentement et est sempervirent, c.-à-d. qu'il conserve son feuillage toute l'année. Il est facilement reconnaissable par l'aspect de son écorce, orangée, mince et lisse, s'effritant facilement, laissant des tâches de couleur blanche.

Il a des feuilles opposées et très aromatiques, cde couleur verte foncée, lustrées d'un côté et vert pâle sur le dessous, de un à deux centimètres de longueur. De fleurs hermaphrodites et réunies par trois ou cinq et à quatre pétales. Les étamines sont blanches et nombreuses et font le tour du pistil, lui étant long et unique, de couleur rougâtre. Son fruit est une baie noire et ronde de 1,3 à 1,5 cm de diamètre, comestible et contenant trois graines.

USAGE: Le bois d'Arrayan est très dur et compact. On l'utilise pour fabriquer des manches d'outils et comme bois de chauffage. Ornemental.

CANELO - DRIMYS WINTERI

Famille: Winteracées

Cette espèce d'arbre se retrouve entre le fleuve Limari et le Cap Horn à des altitudes variées allant jusqu'à 1200 mètres au dessus du niveau de la mer.

Préfère les terrains marécageux et près des rivières et ruisseaux. Plus au nord du Chili, se retrouve seulement dans les coulées ne s'asséchant pas ou lorsque que la couche au-dessus de la nappe phréatique est très mince. Il supporte mal les sécheresses. Le canelo est optimal sur l'île de Chiloé, où les précipitations sont abondantes. Il forme alors une forêt dense d'arbres jeunes et matures. Il croît autant à l'ombre qu'au soleil.

C'est un arbre ayant une importance culturelle chez le peuple indigène Mapuche, considéré comme sacré, il est adoré et vénéré pour ses propriétés magiques. La branche de canelo est symbole de paix et les traités importants se ratifie à l'ombre de son feuillage.

Arbre au tronc droit et cylindrique qui atteint une hauteur de 30 mètres et un diamètre d'un mètre. L'écorce est plutôt lisse et de couleur gris clair, épaisse et assez molle. Ses branches sont minces avec les bouts rougeâtre. Les feuilles sont pérennes, entières et coriaces possèdent une nervure centrale bien visible. Elles sont grandes à bord lisse, entre 10 et 20 cm de long pour 5 cm de largeur, de forme obovale-elliptique d'un vert olive vif et brillant. Il est souvent comparé au magnolia. Les feuilles prédisent la pluie quand elle se retournent pour montrer leur dessous argent lors d'un changement de pression atmosphérique.

USAGE: Malgré qu'il ne puisse être abattu selon les Mapuches, le bois de canelo est convoité pour la construction, l'ébénisterie et la fabrication d'instrument de musique. Il ne sert jamais de bois de chauffage puisque sa fumée est piquante. Auparvant on en exportait de grandes quantités pour son écorce contenant la vitamine C aidant à vaincre le scorbut. On utilise également ses tanins, ses huiles essentielles, ses sels de fer et de calcium et les substances antibactériennes qu'il contient. Il sert de base a des pommades contre les rhumatismes et pour le nettoyage des plaies. Dernièrement, on a découvert des propriétés utiles pour le traitement du cancer. Ses graines servent d'épices pour les plats, tel une espèce de poivre.

COIGÜE - NOTHOFAGUS DOMBEYI

Famille: Nothofagacée

Division: Magnoliophyte

Son nom vient de la langue des indigènes Mapuches du Chili et de l'Argentine et signifie arbre d'endroit d'eau, considérant qu'il se retrouve dans les sols humides et résiste aux inondations et à l'immersion permanente de sa base.

On le retrouve de Colchagua jusqu'à Aysén au Chili et aussi du côté argentin, au sud du 38e parallèle. C'est un arbre très commun et typique du paysage du sud.

Le coigüe s'adapte à différents types d'environnements très distincts: depuis le niveau de la mer et atteignant presque la ligne des arbres en haute altitude andine. Il forme des forêts à espèce unique, mais partage aussi avec les ulmos, les chênes et les lauriers.

Arbre de stature majestueuse, de croissance relativement rapide pouvant atteindre plus de 40 mètres de hauteur, avec un diamètre d'un maximum de 4 mètres. Son tronc est droit et cylindrique, sans branches dans sa partie inférieure. el troco es recto, cilíndrico y libre de ramas en la parte inferior. Son branchange donne l'impression de strates horizontales.

Son écorce est grise, uniforme et mince avec d’abondantes fissures longitudinales peu profondes. Les feuilles sont pérennes, de 2 à 4 cm de longueur en forme de pointe de lance, un peu rhomboïdale avec le bord dentelé.

Les fruits du coigüe sont sphériques et rugueux. Ils contiennent trois petites noix, deux triangulaires et une plate.

USAGE: Le bois de couleur jaunâtre avec des veines rougeâtres est de bonne qualité pour la construction, la charpenterie générale et la fabrication de meubles. Il n’est pas très résistant à l’humidité. Aussi utilisé en paysagement.

NOTRO ou BUISSON de FEU du CHILI - EMBOTHRIUM COCCINEUM

Famille: Proteácées

Cette espèce d’arbuste se retrouve à l’état sauvage de la région de Maule jusqu’à la Terre de feu au Chili.

Il préfère les terrains ouverts, peu denses, sablonneux et humides. Il est l’une des premières espèces à reprendre ses droits dans une zone déforestée naturellement ou à la suite d’une catastrophe naturelle. Il est très commun dans les sols volcaniques appelés ñadis en espagnol ou la matière organique est riche et le drainage pauvre. Ils ne forment pas de forêt à espèce unique, on le retrouve ainsi toujours avec d’autres espèces, en bordure de forêts plus dense.

Arbre à la floraison impressionnante et d’une grande beauté, de croissance rapide, atteignant 15 mètres de hauteur avec un tronc droit jusqu’à 50 cm de diamètre. Ses branches sont flexibles et minces. Il fleurit deux fois dans l’année, au printemps et à l’automne.

Ses feuilles pérennes, oblongues et lustrées à bords ondulés sont vert bleuté à vert sombre sur le dessus tandis que le revers et la nervure centrale sont d’un vert plus clair. Les fleurs sont d’un rouge intense, hermaphrodites avec des étamines courtes un pistil tubulaire long.

Son fruit est une capsule ligneuse de couleur rougeâtre, dont les restes du pistil apparaissent. Il contient de nombreuses graines que se disséminent lors de l’ouverture du fruit pendant les mois de mars et avril.

ULMO - EUCRYPHIA CORDIFOLIA

Famille: Cunoniacées

Arbre présent dans la région entre Arauco et Chiloé, particulièrement dans la Cordillère de la côte jusqu’à 700 mètres d’altitude. Préfère les terrains humides et riche en humus. Ne forme par de forêts à espèce unique, mais se mélange généralement au chêne, a la tepa, au tineo et au coigüe.

L’ulmo est un arbre d’une grande beauté, sempivernent, pouvant atteindre 40 mètres de hauteur et 2 mètres de diamètre au niveau du tronc. Il est de croissance relativement rapide. Son écorce est marron clair à marron, avec des fissures longitudinales, qui ne s’arrachent pas facilement. Lorsqu’il se brise, il prend une couleur rouge intense à cause de la forte concentration de tanins. Son tronc est droit et svelte en forêt. Les branches de la coupole sont courtes et velues lorsque jeunes.

Les feuilles sont simples, opposés, oblongues, ondulées, de 2 à 6 cm de longueur. Ses fleurs sont hermaphrodites, solitaires, blanches à quatre pétales, riches en nectar, de 4 à 5 cm de diamètre. L’ulmo fleurit fin février-début mars, on dit alors que s’achève l’été. Le nectar est alors récolté par les abeilles pour produire le miel d’ulmo vendu et exporté pour sa saveur exceptionnelle et sa texture crémeuse.

Son fui test une capsule ligneuse oblongue que s’ouvre à maturité, l’intérieur de chaque segment du fruit contient 2 ou 3 graines ailées se disséminant au vent.

USAGE: La bois de l’ulmo est franc et d’excellente qualité. Il est amplement utilisé en construction et comme traverses de chemin de fer. Son usage le plus répandu est comme bois de chauffage et charbon de bois. Son écorce est riche en tanins et sert donc dans les tanneries. Le miel provenant du nectar de ses fleurs a permis le développement de l’apiculture dans la région.

CYPRÈS DE LA CORDILLÈRE - AUSTROCEDRUS CHILENSIS

Familia: Cuprésacées

Type: Conifères

Le cyprès austral se situe dans la Cordillère entre la región du Aconcagua et celle de Chiloé, dans les chaînes de montagnes des Andes et jusqu’à 2000 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Dans ses emplacements plus méridionaux, on le rencontre également dans la cordillère côtière. Se situe principalement dans les flancs exposés au nord dans des endroits plus arides, des sols pauvres et érodés, souvent d’origine volcanique. Dans ses emplacements plus nordiques, il forme des forêts à espèce unique.

C’est un arbre de forme cônique ou pyramidale, pouvant atteindre entre 20 et 25 mètres de hauteur et de 1,5 à 2 mètres de diamètre. Souvent, le tronc bifurque à la base. L’écorce est rugueuse avec des fisures longitudinales,

Es un árbol de forma piramidal, que alcanza 20 a 25 metros de altura y 1,5 a 2 metros de diámetro en su tronco; a menudo éste se bifurca desde la base. La corteza es arrugada, con fisuras longitudinales, et d’apparence écailleuse. Ses branches sont aplanies de 1 à 5 mm de longeur.

USAGE: Le bois est de couleur blanchâtre, résistant, durable, léger, aromatique, noueux, utile pour la charpenterie et l’ébénisterie. Peut servir pour la fabrication de poteaux

También puede utilizarse en fabricación de postes, de tuteur pour les vignes ou de pattes de meubles puisqu’il est très résitant à l’humidité. Le cyprès peut s’employer dans les programmes de reforestation des surfaces sujettes à une érosion rapide et dangereuse de la Cordillère des Andes et de la région centrale du Chili.

#alerce #coigüe #cyprès #Andes #forêt #mieldeulmo #reforestation #fleur #scorbut #désespoirdessinges #Chili #Chiloé

Turismo Aventura Outdoor tourism Kayak Trekking Patagonia Chile
Turismo Aventura Outdoor tourism Kayak Trekking Patagonia Chile
Turismo Aventura Outdoor tourism Kayak Trekking Patagonia Chile

   San José #192, Oficina 203,   

         Puerto Varas Centro                    

Región de Los Lagos, Chile info@jasspuertovaras.com

+ 56  9 65906458

Turismo Aventura Outdoor tourism Kayak Trekking Patagonia Chile
  • White Instagram Icon
  • w-facebook
  • White TripAdvisor Icon
Turismo Aventura Outdoor tourism Kayak Trekking Patagonia Chile
Turismo Aventura Outdoor tourism Kayak Trekking Patagonia Chile